Savoir se remettre en question : tout un art !

by La Rédaction 0

Que ce soit en couple, au travail ou dans ses relations familiales, se remettre en question n’est jamais chose facile. S’avouer ses propres torts, ravaler sa fierté et son orgueil pour accepter de changer implique un vrai travail sur soi. Mais si cela n’est pas chose aisée, il faut cependant préciser qu’une telle disposition d’esprit offre d’énormes avantages. Cela permet en effet de recadrer ses décisions pour se réorienter dans la bonne direction. Encore faut-il bien savoir se remettre en question !

 

Si vous recevez des critiques extérieures susceptibles de provoquer une remise en question, ne gardez jamais que celles qui vous semblent les plus constructives. Prenez d’abord le temps de faire une pause, de trouver un endroit où réfléchir tranquillement. Mettez toute la situation sur papier en y mentionnant ce que cette critique a de négatif et de positif. Si vous devez changer quelque chose d’important dans votre vie, demandez-vous d’abord si ce changement est en corrélation avec vos objectifs, vos capacités et vos valeurs.

La règle des 5 pourquoi
Il existe une vieille technique qui vous aide à percevoir si cette remise en question est judicieuse ou pas : il s’agit de la règle des «5 pourquoi» ! C’est une méthode qui vous permet d’analyser la rationalité et la pertinence de votre choix. Le procédé est simple : il vous suffit de vous poser des questions avec une répétition de « pourquoi ». Par exemple, si je décide subitement de changer de voiture, il conviendrait de me poser la question suivante : quel objectif vais-je atteindre en la changeant ? Ensuite, on repose à chaque fois la question pourquoi  ? A chaque réponse on se demande encore pourquoi ? Cela permettra d’aller vraiment au fond des choses.

Réflexion = action !
Vous avez suffisamment réfléchi ? Dans ce cas, place à l’action ! Sachez, tout d’abord, que se remettre en question ne signifie en aucun cas abandonner un projet, bien au contraire. Il s’agit d’un moyen pour parfaire davantage vos projets en cours. Il faut cependant veillez à ce que cette remise en question ne devienne pas obsessionnelle et maladive. A trop réfléchir et à remuer tout dans sa tête, on finit par se bloquer et par être dans l’impossibilité d’agir.

 

« Se remettre en question, c’est aussi affronter ses peurs… »

Mohssine Benzakour, Professeur en psychologie sociale

Ce qui rend aussi difficile le fait de se remettre en question, c’est bien le sentiment d’humiliation que l’on pense avoir en revenant sur une décision ou en faisant volte face sur une déclaration formulée par nous ou sur un choix que l’on a auparavant exprimé. Se remettre en question nécessite une confiance suffisante en soi car le regard des autres peut très vite s’avérer inquisiteur et blessant. Le processus même de remise en question suppose une période angoissante de doutes où l’on perd tous ses repères. De plus, se remettre en question demande beaucoup de force pour réussir à surmonter cette peur tétanisante du changement. Enfin, ce qui rend également difficile le processus de remise en question est le fait que cela demande d’être honnête avec soi-même, avec une capacité certaine à prendre du recul par rapport aux évènements.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>