Sécurité routière : comment inculquer les règles de base

by Wissal FARIS 0

Pour nos enfants, la rue est le lieu de tous les dangers. Chaque jour, nous veillons à les protéger en ne les «lâchant pas d’une semelle» sur le chemin de l’école. Mais nous ne serons pas toujours là. Alors, commençons dès aujourd’hui à leur enseigner les règles de base de la sécurité routière, pour les mener sur les chemins de l’autonomie en toute sérénité.

 

Quand faut-il commencer ?
C’est simple : dès que votre enfant est en âge de comprendre et de marcher  vos côtés, à partir de trois ans. Ces premiers pas seuls ne doivent pas être vécus comme une découverte mais comme l’aboutissement d’un apprentissage qu’il faudra veiller à entretenir au jour le jour.

Quelles bases lui enseigner et comment ?
Les feux tricolores, les passages piétons, les principaux panneaux de signalisations, sont les règles de sécurité routières que votre enfant doit avoir assimilé avant d’affronter la circulation. Cet apprentissage peut se faire au gré des situations que vous rencontrez ensemble dans la rue et même lorsqu’il est avec vous dans la voiture. «Tu vois, le bonhomme est rouge, il faut attendre qu’il se mette au vert pour passer» ou «Je me suis arrêté au feu rouge et regarde, les gens passent parce que le bonhomme est vert» : voici le genre de commentaire que vous pouvez faire à votre enfant lorsque vous effectuez un trajet ensemble. Précisez-lui, qu’au-delà de respecter les règles, il faut toujours faire attention  car tout le monde ne les respecte pas.

Les feux de signalisations : si le bonhomme passe au vert, il ne faut pas traverser aveuglement mais regarder à gauche, parce que c’est de là que viennent les automobiles, puis à droite pour vérifier que les automobilistes sont bien arrêtés. Postez-vous à un carrefour, attendez qu’un automobiliste passe au rouge, ce qui arrive hélas encore trop souvent : il visualisera automatiquement le danger.
Les passages piétons : montrez-lui où il doit se tenir en attendant que les voitures s’arrêtent. Apprenez-lui à se déplacer pour être vu des automobilistes au cas où des voitures stationnées bloquent la vue.

Les trottoirs : les emprunter, c’est bien mais ce n’est pas suffisant. Il vaut mieux ne pas se tenir trop au bord côté rue : une portière de voiture peut s’ouvrir brusquement.

Comment entretenir ses acquis ?
Laissez votre enfant marcher devant et vous guider, il se sentira très fier et cela vous permettra de vérifier s’il a bien assimilé les règles. Au début, tout ira bien : il surestime les dangers et se montre donc extrêmement prudent. Mais au fur et à mesure que le temps passe, il prend de l’assurance et son attention risque de se relâcher. Rappelez-lui régulièrement mais habilement, pour ne pas le vexer, les principes les plus élémentaires.

 

Attention responsabilité engagée !
Dès que vous aurez commencé à inculquer les règles de sécurité à votre enfant, il faudra toujours toutes les respecter. Il en va de votre légitimité. Ne l’oubliez jamais, vous êtes l’adulte référent, c’est une responsabilité. Profitez-en pour mieux surveiller l’aiguille de la vitesse, respecter tous les feux et ne plus conduire le téléphone à la main !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>