Yaourt : Comment bien le choisir pour son enfant?

by La Rédaction 0

Le yaourt fournit plusieurs éléments nutritifs essentiels à la santé de l’enfant. Mais devant la grande variété de yaourts proposée, il est parfois difficile de savoir si on fait le bon choix. Trois questions à Yassamine Ougaddoum, diététicienne-nutritionniste, pour mieux s’y retrouver.

Texte Dina Meskani

Comment choisir le yaourt pour les enfants?
Le choix du yaourt se fera en fonction de sa richesse en calcium, sachant qu’un enfant doit recevoir environ 200mg de calcium soit une portion de produit laitier qui équivaut à un yaourt nature ou 3 petits-suisses. Petit rappel utile des équivalences en calcium :
200 mg de calcium = 150 ml de lait = 1 yaourt nature de 125 g = 3 petits-suisses de 60 g = 150 g de fromage blanc = 20-30 g de fromage.
Attention aux faux–amis tels que les préparations au soja, ces dernières ne contiennent pas ou peu de calcium et ne peuvent pas remplacer les produits laitiers. Quant aux desserts lactés, entremets, flans, crèmes desserts (chocolat, vanille)… ils contiennent moins de lait et donc moins de calcium. De plus, ils sont plus sucrés et plus gras qu’un yaourt. Aussi, nous recommandons de privilégier les yaourts les plus riches en calcium et les moins gras.

Est-ce qu’on doit leur donner du yaourt nature ou sans sucre?
Les yaourts n’ont pas tous la même teneur en sucres et en matières grasses selon qu’ils sont au lait entier, au lait demi-écrémé, au lait écrémé, nature, sucrés ou édulcorés, aromatisés ou aux fruits. Les sucres naturels du yaourt comptent pour environ 8 g dans une portion de 175 g. Le reste des sucres du yaourt provient du sucre ajouté (sucre raffiné et/ou celui des fruits). Dans un yaourt renfermant 20 g de sucre, il peut donc y avoir jusqu’à l’équivalent de 3 c. à café (15 ml) de sucre ajouté. Voilà pourquoi vous gagnez à offrir du yogourt nature aux enfants, quitte à y ajouter vous-même 1 c. à café (5 ml) de sirop d’érable ou de miel par portion. Mis à part le yaourt nature, la plupart des yaourts peu sucrés sont malheureusement additionnés d’un ou plusieurs substituts de sucre (aspartame, acésulfame de potassium, sucralose, etc.). Ces ingrédients ne conviennent pas aux jeunes enfants. Premièrement, parce que les enfants ont besoin d’énergie.  Deuxièmement parce que les substituts de sucre entretiennent l’attrait pour la saveur sucrée au lieu d’aider les enfants à apprécier des aliments moins sucrés. Surtout, évitez les yaourts sans gras (0 %) car les enfants ont besoin de beaucoup d’énergie (calories) pour grandir et bien se développer. Choisissez des yaourts contenant au moins 2 % de matières grasses. Le yaourt nature à 10 % de matières grasses est aussi un bon choix. En somme, privilégiez le yaourt nature auquel vous ajoutez à votre guise des fruits frais ou en purée. Rappelez-vous que les fruits présents dans les yaourts commerciaux aux fruits n’y sont pas en quantité suffisante pour compter pour une portion. Les enfants doivent s’habituer à des aliments peu sucrés.

Mon enfant de 2 ans ne veut manger que des yaourts, est-ce que cela est vraiment bon pour lui?
A cet âge-là, les enfants se mettent à s’opposer, à montrer qu’ils ont leur propre volonté, leurs propres désirs et quelque fois cela passe par la nourriture. C’est un passage presque obligé mais les parents ne doivent pas céder aux caprices de leurs enfants car cela se fera au détriment de leur santé.
Il faut savoir que l’éducation des repas n’est pas une question de «remplir le ventre» mais d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Ce qui tend à conclure que la consommation exclusive des yaourts ne doit en aucun cas être considérée comme un substitut à la nourriture préparée à la maison.
Cherchez à faire du repas un moment agréable en jouant, par exemple, sur la variété des aliments proposés, sur une présentation haute en couleur ou encore en dessinant des formes amusantes avec les aliments qui composent les plats de vos enfants (par exemple : un volcan de sa purée de carottes, en mettant la sauce de la viande à l’intérieur). Cela éveillera ses papilles et lui permettra de manger copieusement tout en alliant plaisir et santé. Vous l’avez compris, le yaourt doit faire partie de l’alimentation de votre enfant sans pour autant faire l’impasse sur les autres familles de groupes alimentaires tels que les féculents au blé complet, les protéines ou encore les fruits et légumes … tout aussi importants pour sa croissance que son développement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>