Le Louvre d’Abu Dhabi n’est plus un mirage

by La Rédaction 0

Le 11 novembre, le Louvre Abu Dhabi, signé Jean Nouvel, sera inauguré. C’est le premier musée du monde arabe conçu comme un musée universel, ayant vocation à refléter l’histoire commune de l’humanité à travers différentes cultures et civilisations. C’est aussi une prouesse technique et ethétique. Explications.

En partenariat avec Deco Actuelle

Initié il y a dix ans sur l’île de Saadiyat en face d’Abu Dhabi (une île lagunaire, vierge, entre le sable et la mer, entre ombre et lumière), le Louvre Abu Dhabi va enfin ouvrir ses portes. Jean Nouvel, lauréat du prix Pritzker, l’a imaginé comme une médina recouverte d’un vaste dôme argenté, «une structure d’ombre, de cheminement et de découverte»  prenant la forme d’ «une cité presqu’île qui avance dans l’eau».

La rencontre de savoir-faire architecturaux traditionnels et de techniques de pointe
Le Louvre Abu Dhabi est un des projets les plus novateurs et les plus complexes réalisés ces dernières années. Le visiteur pourra déambuler dans les espaces de promenade surplombant la mer, et sous le dôme de 180 mètres de diamètre composé de près de 8 000 étoiles en métal entrelacées pour former un savant dessin géométrique.
Les rayons du soleil traversant le dôme créent un effet saisissant de «pluie de lumière», inspiré des palmeraies et des oasis des Emirats Arabes Unis. Mais la fonction première de ce dôme est d’agir à la façon d’une canopée et de protéger les bâtiments et l’esplanade intérieure des ardeurs du soleil. Le pavement intérieur est constitué de modules de pierre encadrés de bronze, le choix des pierres dépendant de l’époque des oeuvres présentées dans les différentes salles. Toutes les salles d’exposition reçoivent une lumière naturelle filtrée et les galeries permanentes comptent 17 plafonds de verre faits de 18 types différents de panneaux de verre, soit un total de 25 000 éléments individuels en verre. Giuseppe Penone (représentant du mouvement Arte Povera) et Jenny Holzer, deux artistes de renommée internationale, ont travaillé avec les équipes de Jean Nouvel pour imaginer des sculptures in situ destinées à être exposées à l’ouverture du musée.

Une expérience culturelle unique
Le Louvre Abu Dhabi présentera sa riche collection d’oeuvres d’art, ainsi que des oeuvres prêtées par les plus grands musées français, couvrant tous les pans de la création artistique, des origines de l’art à nos jours. En plus des galeries permanentes, le musée dispose d’un espace d’exposition temporaire, d’un musée des enfants, d’un auditorium, d’un restaurant, d’une boutique et d’un café.
Les espaces intérieurs du  restaurant gastronomique reprennent la géométrie complexe de motifs arabes que l’on retrouve gravés sur des panneaux de Corian, créant un environnement somptueux aux surfaces texturées. Le mobilier, également dessiné par Jean Nouvel, offre, dans cette structure tout en légèreté, des points de vue panoramiques sur la mer. Sept lustres faits sur mesure éclairent sept tables VIP. Jean Nouvel s’est inspiré de l’Op Art (mouvement artistique des années 1960 privilégiant les effets optiques) pour concevoir le café.
«Il est inhabituel de trouver dans la mer un archipel construit. Il n’est pas fréquent qu’il soit protégé par un parasol qui créé une pluie de lumières. Il n’est pas évident qu’il soit possible d’y accoster en bateau, de trouver des pontons pour y accéder à pied depuis la côte, que l’on puisse y être accueilli comme un visiteur désiré pour visiter des collections uniques, pour s’attarder dans des librairies tentatrices ou pour y déguster les thés, cafés et mêts de la gastronomie locale» explique Jean Nouvel.
Une médina musée enveloppée d’un micro-climat, symbole pour les Emirats-Arabes-Unis d’une ouverture au monde qui sera confirmée par l’ouverture prochaine, sur la même île, du Musée national Sheikh Zayed consacré à l’histoire des Emirats et confié à Norman Foster; et un Guggenheim dédié à l’art contemporain signé Frank Gerhy.

Le musée en chiffres
• 7 ans de travaux
• 600 millions d’euros
• 8 600 m2 d’espaces d’exposition
• 55 bâtiments blancs inspirés par les médinas arabes
• 23 galeries
• Plus de 600 oeuvres
• Un dôme de 180 m de diamètre composé de 8 strates en acier superposées et de 7 850 étoiles, ayant nécessité 7 000 tonnes de fer, autant que la Tour Eiffel

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>