Les rendez-vous arty du Sofitel Casablanca Tour blanche

by Wissal FARIS 0

Depuis son ouverture, le Sofitel Casablanca Tour Blanche s’est inscrit comme nouveau marqueur architectural de la ville et comme lieu de rendez-vous culturel. Et dans ce domaine, l’année 2018 démarre très fort. En effet, deux événements ont ravi les amateurs de bons livres et les amoureux des arts. L’auteure Sanaa El Aji et le peintre Miloudi Nouiga y ont rencontré leur public. Dépêchez-vous, il vous reste encore quelques jours pour découvrir les toiles de ce dernier.

 

Le 19 janvier dernier, le Sofitel Casablanca Tour Blanche consacrait son premier café littéraire de l’année au livre «Sexualité et célibat au Maroc». Sanaa El Aji a présenté, devant un public nombreux et particulièrement attentif, cet ouvrage fort, qui décode en profondeur les modes de pensée, de vie et de verbalisation d’une sexualité qui existe, et évolue, même lorsqu’elle est face à une triple illégitimité : religieuse, légale, sociale. Brisant le tabou de la sexualité préconjugale, il est le fruit d’un recueil de témoignages et d’études réalisées durant 6 ans, dans le cadre d’une thèse de doctorat en sociologie de Sciences Po Aix. Sanaa El Aji y explore la représentation des corps féminin et masculin, les interdits religieux et juridiques, la socialisation stéréotypée ainsi que le rôle des mères dans la socialisation sexuelle. On retrouve dans ce livre, le puissance d’écriture de son précédent titre «Majnounatou Youssef», sorti en 2003. Pour rappel, cette journaliste, qui collabore à plusieurs supports de presse marocains et internationaux, a contribué à 3 livres collectifs : «Lettres à un jeune marocain» sorti en 2009, «Couverture de la diversité dans les médias marocains» également paru en 2009 et «Femmes et religions», sorti en 2014.

Ce même soir, le public a pu découvrir la nouvelle exposition de l’artiste Miloudi Nouiga. Intitulée «Le Barbe, cheval de légende», elle témoigne de la passion de ce peintre et illustrateur de très grand talent pour ce bel animal. En déployant un pur concentré d’énergie artistique qui transporte le spectateur au-delà des œuvres, Nouiga nous entraîne dans ce monde fabuleux qu’il a construit autour du cheval Barbe. Chacune des toiles de Nouiga donne à celui qui la regarde l´impression de faire partie d’un univers animé tant par le réalisme du trait que la qualité des pigments utilisés. Faites-en l’expérience par vous-même en les découvrant sur les cimaises du Sofitel Casablanca Tour Blanche, cet établissement qui ne cesse de rendre hommage, avec passion, à l’art et la culture.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>