Mère au foyer, 5 règles pour assumer

by Wissal FARIS 0

Celles qui l’ont fait, vous le diront. Il n’y a pas position sociale plus difficile à assumer que «mère au foyer». Voici 5 règles à suivre pour tenir le coup malgré les regards interrogateurs et remplir sereinement qui a été longtemps considéré comme le plus beau métier du monde!

 

 

60%
Un sondage sur les valeurs sociales réalisé au Maroc, en juillet 2015, par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) révèle que 60% des Marocains estiment qu’une femme au foyer tire autant de satisfaction qu’une femme active.

 

1. Bien considérer ce nouveau projet de vie
Pas question de laisser tomber un travail, un salaire et des collègues sans avoir réfléchi à court, moyen et long terme. Est-ce un arrêt temporaire jusqu’à ce que vos enfants aient atteint un certain âge? Est-ce au contraire une envie de vous occuper à plein temps et ce, définitivement, de votre famille, en ajoutant éventuellement des activités sociales? Peu importe, du moment que les choses soient claires dans votre esprit, au risque de vous sentir, plus tard, prise au piège.

2. Etablir un contrat avec son conjoint
Une mère au foyer n’est pas une maman solo mais un chef d’entreprise! Le père, même s’il travaille à temps plein, peut aussi trouver sa place dans le comité de direction… Quant à la question des sous, clarifiez tout de suite la situation. Et déculpabilisez une fois pour toutes. Votre duo fonctionne car chacun remplit un rôle : l’argent gagné appartient au foyer.

3. Oser annoncer la couleur
A la famille, aux amis, à ceux que vous côtoyez, ne bredouillez pas au moment d’énoncer votre statut et surtout cessez de vous justifier. «Je suis mère au foyer» ou «J’ai décidé de m’occuper des enfants à temps plein» sont des réponses valables!

4. Rester «connectée»
D’après les sondages, ce sont souvent l’isolement et le manque de contacts avec des adultes qui dépriment les mamans au foyer, alors prenez l’habitude d’échanger et de discuter, autour d’un café ou sur le net, avec d’autres mères ayant fait le même choix. Et si vous envisagez un retour à la vie professionnelle, restez informée des évolutions dans votre domaine de compétence et gardez le contact avec vos anciens collègues.

5. Imposer votre rythme et vos moments de liberté
Les enfants (surtout en bas âge) accaparent vite un emploi du temps quasi vide. Alors, remplissez votre agenda au risque de vous retrouver en pijama à 10 heures sur le tapis d’éveil! Courses dans le lieu que vous aimez, sorties culturelles, visites chez des amis ou dans la famille, balades : ne vous refusez rien! Vos bambins suivront avec joie et vous ne perdrez pas vos centres d’intérêt.
Aménagez-vous aussi des moments rien qu’à vous. Quand vous travaillez, vous ne devez pas être au boulot 24h/24 !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>