Et après…

by Wissal FARIS 0

Vous avez passé une soirée magique, entourée de votre famille et de vos amis. Vous avez reçu une tonne d’amour et fais des milliers de sourire à vous en décrocher la mâchoire. Tous vos invités ont dansé jusqu’aux petites heures dans une ambiance survoltée mais… il y a la suite.

 

 

Juste après…
Ca y est, la terre entière est au courant : votre amoureux est désormais votre mari et rien que de le dire, ça vous redonne des papillons dans le ventre. Reste à consommer le mariage officiel. Ce qui pourrait sonner comme une évidence, n’est pas forcément le cas!

En mode câlin passionnel ou coït rapide «histoire de»…
Fatigués, éreintés, vannés, c’est l’état dans lequel 100% des mariés se couchent le soir de leur mariage. Et rien de ne plus normal après une telle journée. Mais, en même temps, vous vous êtes réservée toute votre vie pour cette nuit-là…, ou, tout simplement vous estimez que c’est un fait : les mariés doivent faire l’amour le soir de leur nuit de noce. Qu’importe donc l’épuisement : votre nuit de noce se doit d’être torride. En tout cas, n’en voulez pas à votre chéri, si vous ne partez pas au 7ème ciel. Désormais, vous avez toute la vie pour cela!

… ou RIEN, «jedorsfoumoilapaix»
Rien qu’à l’idée de mettre 45 minutes à enlever délicatement votre robe de mariée, ainsi que les 154 épingles plantées dans votre chignon, puis passer plus d’une demi-heure à laver, brosser et évacuer toute la laque dans vos cheveux, vous ne rêver que d’une chose : vous glisser dans le lit pour dormir au moins 3 heures avant le brunch du lendemain. Et vous sentez votre nouveau mari qui réclame son dû et votre devoir de femme. Un «fais ce que tu veux tant que tu ne me réveilles pas», peut faire retomber la pression, comme un soufflet. Avouer son état de fatigue peut aussi se terminer par un délicat baiser accompagné d’un tendre «Je t’aime mon mari». Et si jamais votre chéri insiste, laissez-le se débrouiller seul avec les lacets, les petits boutons, … Il devrait s’endormir avant même d’avoir pu en défaire la moitié à moins qu’il ne réveille la passion. Après tout, si vous l’avez choisi et épousé, c’est qu’il est votre superman!

 

On estime qu’après une soirée grandiose, seulement 30 % des mariés consomment leur nuit de noce, alors ne culpabilisez pas. Après tout, c’est un soir comme les autres où il n’est que question d’envie.

Et encore après : le wedding Blues, ça existe
Le lendemain, vous êtes «dans le coton», un cocon de douceur et de mélancolie enveloppé d’une sensation de vide et de tristesse. Que se passe-t-il? Pas de panique, il s’agit du wedding blues. On connaît le baby blues mais pas vraiment le wedding blues. Et bien, sachez que la dépression post-mariage est tout simplement le contre-coup après qu’un événement pour lequel vous vous êtes investie corps et âme, se termine. Maintenant qu’il est passé, la vie «normale» reprend son cours. Fini le fait d’être tout le temps occupé et d’être au centre de toutes les attentions.  
Notre conseil : Apprivoisez cette période, parlez-en avec une amie et surtout, ne culpabilisez pas. Vous n’êtes plus au centre de toutes les attentions auprès de votre famille et de vos amis, soit, mais n’oubliez pas que vous restez la priorité pour votre cher et tendre. Il est donc important de vous focaliser sur votre nouvelle vie de femme mariée (Oui, oui, c’est bien vous!).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>