Viser l’équilibre vie pro et vie perso

by Mélanie WILMS 0

Alors que le temps de travail officiel ne cesse de décroître et que davantage de flexibilité est apportée à son cadre, la question de l’équilibre vie privée / vie professionnelle ne s’est jamais posée avec autant d’acuité que depuis ces dernières années. Avec Wafae Hajjani, coach en Bonheur au Travail & Sensmaking et Fondatrice de Work & Happinness Africa, on se penche sur cet équilibre salutaire tant pour le salarié que pour l’entreprise.

 

 

Le plus important est que chacun puisse avoir l’embarras du choix plutôt que le choix des embarras.

 

Une notion évolutive
Si traditionnellement, à l’énonciation de cet équilibre vie privée / vie professionnelle, l’image des working-mums éreintées de leurs doubles journées vient à l’esprit, notons que ce schéma tend à évoluer, ici comme ailleurs. Ainsi, la problématique de l’efficacité professionnelle et des responsabilités familiales semble concerner d’autres franges de salariés. D’un côté, les femmes, mamans ou pas, aspirent de plus en plus à avoir du temps à consacrer à leurs activités qu’elles soient sportives, sociales (sorties entre copines) ou intellectuelles (formations en langues, en art,…). Parallèlement, les hommes, en plus de leurs activités, sont de plus en plus impliqués dans la vie de leurs enfants et souhaitent, de ce fait, pouvoir passer plus de temps avec leurs familles. Enfin, de manière générale, les jeunes de la génération Y (1980-2000) sont très attachés à leur vie sociale. Grégaires, ils multiplient les sorties et les voyages entre amis et souhaitent le faire régulièrement. En entreprise, là où leurs aînés remplissaient timidement leur demande de congé annuel, ils n’hésitent pas à faire valoir ce besoin.

Des salariés heureux
Dans un contexte où les entreprises se battent pour attirer les talents, investir dans l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle de ses salariés peut se révéler une stratégie payante à court, moyen et long terme. Des études ayant prouvé que le bonheur au travail contribue immanquablement à la performance des salariés, il est dans l’intérêt des entreprises de répondre à leurs besoins notamment en assurant un équilibre optimal entre vie professionnelle et vie privée. Cette équation pouvant se matérialiser par des salariés qui :
-s’investissent plus dans leur travail
– se sentent plus motivés
– atteignent leurs objectifs
– déclarent avoir suffisamment de liberté dans leur travail
– sont plus attachés à leur entreprise car s’y sentent comme à la maison.

Un effet technologique
Impactant cet équilibre, les nouvelles technologies font bien souvent entrer la sphère professionnelle dans la vie privée de nombre de salariés, notamment par la consultation de mails le soir, les week-ends et même pendant les vacances. Pourtant, ces mêmes technologies pourraient être davantage utilisées par les employeurs pour mettre en place des mesures contribuant à une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie privée et ce, par la mise en place d’horaires flexibles, l’indépendance au niveau du lieu et des heures de travail voire même par l’instauration du télétravail.

 

Des pistes à explorer
– Le choix entre travail à temps plein ou à temps partiel.             

– La possibilité d’interruption de carrière, de congé de maternité, de congé parental, de congé de circonstance, de congé-éducation ou encore de congé sans solde.         

– L’offre de services tels que crèche d’entreprise, réception et envoi de colis depuis/vers le lieu de travail, banque, pharmacie, installations sportives,…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>