Le crédit à la consommation, ça vaut la peine ou non?

by Wissal FARIS 0

Une partie croissante de notre économie est basée sur le crédit à la consommation. En effet, s’il est inenvisageable depuis longtemps d’acheter une voiture sans souscrire à un crédit, ce type de financement s’est désormais étendu aux appareils ménagers, à l’électronique, aux grandes fêtes familiales et même aux vacances, aux vêtements ou aux frais de scolarité. Le crédit conso, toujours un bon plan? On fait le tour de la question.

 

 
A savoir :
Emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

 

 

Avantages
Les crédits permettent une gestion plus souple de notre budget et l’étalement ou le report du paiement d’un achat ou service. Sans ces crédits, nous devrions parfois reporter un achat ou renoncer au plaisir d’offrir, par exemple un beau mariage à l’un de nos enfants. Et les taux proposés, souvent peu élevés (parfois 0%, notamment pour certaines formules d’un paiement en 3 x), incitent à y souscrire. Enfin, ils peuvent être le moyen de sortir d’une mauvaise passe temporaire.

Dangers
Attention à ne pas oublier, malgré la facilité de multiplier les crédits que les sommes doivent être remboursées chaque mois. Ne contractez jamais un crédit, a fortiori de nouveaux crédits, si vous n’êtes pas certain de pouvoir le(s) rembourser. On estime généralement que les crédits ne doivent jamais dépasser les 30% de son budget. Ils sont aussi à manier avec prudence lorsque notre sécurité d’emploi n’est pas assurée, au risque de transformer une perte d’emploi en catastrophe financière. Les établissements financiers ne font jamais de cadeau!
Gardez en tête que chaque crédit coûte de l’argent (au minimum les frais de dossier et les assurances). Lisez toujours attentivement l’ensemble des clauses du contrat, certains taux d’intérêts sont exagérés. Rééchelonner coûte encore plus cher!

Les 4 différentes formes de crédit à la consommation

1. Le prêt à tempérament
Une somme d’argent est mise à votre disposition pour un service ou achat non spécifié. Ce prêt est conclu pour une durée déterminée et doit être remboursé par le biais de versements fixes périodiques (généralement mensuels).
2. La vente à tempérament
Le montant emprunté sert à l’achat d’un bien déterminé ou au paiement d’un service concret. Il est lui aussi remboursé en plusieurs versements, généralement mensuels.
3. La location-financement ou leasing
Elle vous permet de louer un bien (ordinateur, voiture, etc.) pour une durée déterminée. A la fin de cette période de location, vous avez la possibilité d’acheter le bien pour le prix fixé lors de la conclusion du contrat.
4. L’ouverture de crédit
Il s’agit d’une réserve financière que vous utilisez en fonction de vos besoins. L’ouverture de crédit peut prendre la forme d’un «solde débiteur autorisé sur un compte», qui permet au consommateur d’aller «dans le rouge». Les intérêts de cette ouverture de crédit sont remboursés périodiquement; différentes formules sont possibles pour le remboursement du capital.

 

Un crédit ne peut jamais être considéré comme une source supplémentaire de revenus!

 

Plusieurs banques ou établissements de crédit vous permettent de faire des simulations en ligne. N’hésitez pas à tester puis prenez le temps d’analyser la situation avec du recul. Parfois, ça vaut la peine d’attendre!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>