Le lien après un divorce : essentiel mais fragile

by Wissal FARIS 0

Le regard du père est essentiel dans la construction de l’identité d’une jeune fille et de sa confiance en elle. Une construction qui s’opère aussi en opposition avec la mère. Mais qu’en est-il lorsque les parents divorcent?

 

 

La garde des enfants étant généralement confiée à la mère, une jeune fille de parents divorcés a tendance à passer plus de temps avec sa maman et donc moins, avec son père. L’adage “loin des yeux, loin du coeur” peut s’illustrer d’autant plus fortement qu’une autre femme entre dans la danse. La jeune fille peut même s’identifier à sa mère et donc se sentir elle-aussi «la femme divorcée». Situation aggravante, une jeune fille est souvent dans l’émotionnel dans ses relations avec les garçons y compris le père. Le risque est grand qu’elle intériorise ses sentiments et ses craintes lors du divorce sans oser les exprimer. Un mal-être peut ainsi s’installer sans que les parents n’en comprennent l’origine.

Difficultés de part et d’autre
Les mères ne comprennent pas toujours l’importance du lien père-fille car elles ne voient dans leur ex qu’un ancien mari et non un père. Aussi, les mères n’encouragent pas le lien fille-père et vont même jusqu’à prendre leur fille comme confidente quitte à créer des conflits de loyauté.

Quant aux pères, ils ne savent pas toujours comment communiquer avec leur fille, avoir des activités communes et au final ils passent moins de temps ensemble.
Lorsque le lien est endommagé, les jeunes filles évoquent l’existence d’une réelle blessure dans leur relation père-fille. Les pères eux, reconnaissent souvent qu’ils ne disposent pas des outils pour être en mesure de recréer et d’améliorer ce lien.

 

 

Quand ca se passe mal   
1. Exprimez régulièrement vos sentiments en utilisant tous les moyens de communication : téléphone, SMS, e-mails,… pour lui dire que vous l’aimez.    

2. Ayez des sujets de conversation simples et quotidiens : demandez-lui si elle va bien, si elle a un projet auquel vous pouvez l’aider.        

3. Appelez votre fille à toutes les dates importantes de sa vie comme son anniversaire, sa rentrée scolaire, sa fête de fin d’année… organisez à l’avance une activité spéciale si elle est avec vous ces jours-là (restaurant, sortie, cadeau…)    

4. Aidez-la à construire son estime de soi en l’encourageant à développer des centres d’intérêts (activités sportives et artistiques…) et n’oubliez jamais de reconnaître ses points forts.        

5. Faites preuve de souplesse mais rappelez-lui qu’elle a besoin de votre approbation pour les soirées tardives, les week-ends hors de la maison,…   

6. Veillez à ne pas dénigrer sa mère – même si elle se plaint à son sujet.   

7. Si votre fille ne veut pas vous voir, vous pouvez demander l’aide professionnelle d’un thérapeute. Ne la jugez pas.    

8. Soyez patient et persévérant. Il n’est jamais trop tard pour développer un lien plus fort père-fille et ce, quel que soit votre âge.   

9. Ayez foi en votre fille. Bien qu’il puisse être difficile de la laisser «voler de ses propres ailes», vous devez l’accepter et vous serez alors heureux de la voir devenir une adulte qui a confiance en soi.

 

8.333 : le nombre de divorces par mois au Maroc, soit 277 par jour et 11,5 par heures!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>