Et s’il était temps de changer de vie?

by Wissal FARIS 0

On se lève le matin, on va au travail, on dort, et on recommence. Une routine quotidienne qui peut nous satisfaire… ou pas! Tout dépend de la façon dont nous remplissons ces précieuses heures de la journée qui ne reviendront jamais. Voici 5 signes qui ne trompent pas.

 

 

«La vie est un jeu compliqué qui permet de ne pas voir le temps passer»
Claude Lelouch, cinéaste

 

1. Au bureau, vous ne faites que planifier
Fini le temps où vous proposiez des idées nouvelles, où vous challengiez votre entourage professionnel. Cela s’accompagnait certes de défis importants à relever mais aussi de moments enthousiasmants et de potentielles évolutions pour votre entreprise et votre carrière. Désormais, vous aimez tout planifier au millimètre et vous évitez le travail que vous déléguez avec plaisir, au risque de vous sentir inutile. «Pas de surprise, pas de stress inutile» serait votre moto. Pas d’engagement non plus, pas de passion et beaucoup d’ennui et d’heures vides qui s’égrènent.

2. Vous êtes impatient que le week-end arrive
C’est un peu le corollaire du premier signe. Vous passez votre semaine à planifier ce que vous allez faire en fin de semaine. Et le week-end terminé, cela ne rate pas, vous êtes frappé du blues du dimanche soir. Franchement, la vie n’est-elle pas trop courte pour seulement en profiter deux jours par semaine ou pendant les vacances? Pire, beaucoup d’insatisfaits font «payer» leur mal-être au travail à leur entourage, famille surtout, amis parfois, au risque de ne pas profiter du tout de la vie. Les aigris vous connaissez?

3. Vous êtes de plus en plus envieux
L’envie n’est pas toujours mauvaise, car elle permet parfois d’atteindre certains objectifs. Néanmoins, être toujours envieux de la vie des autres peut vous faire vous sentir mal. Si c’est le cas, il serait judicieux de se demander pourquoi est-ce si important pour vous d’avoir ce que les autres possèdent.
Vos réponses pourraient vous surprendre. Gardez à l’esprit que l’argent et autres possessions n’apportent qu’un bonheur pour un laps de temps défini. Le bonheur permanent ne s’achète pas. Il dépend bien plus de votre partenaire, d’une bonne santé, d’un bon travail, d’une passion.

4. Vous avez besoin de reconnaissance
Nombreuses sont les personnes qui se vantent de leurs réussites professionnelles, de leurs voyages, les vêtements,… Feraient-elles ce genre de choses si elles ne pouvaient pas les raconter aux autres? Ce besoin de valorisation est souvent le signe d’une insatisfaction personnelle très forte. Mieux vaut se concentrer sur ce qui vous rend vraiment heureux et vous comble réellement, notamment un travail qui correspond à vos valeurs et comble vos besoins profonds.

5. Votre corps lance des alertes
Le corps et l’esprit sont connectés. Si vous avez des pensées ou sentiments négatifs, il se peut que vous les remarquiez sur votre corps. Nous savons tous que le stress peut provoquer des maladies psychosomatiques n’ayant aucun lien avec de véritables troubles médicaux. Les symptômes sont, entre autres, la perte de cheveux, les reflux gastriques, l’inflammation des articulations ou un urticaire. Vous ressentez des gênes ou même des symptômes que les médecins n’arrivent pas à identifier? Il se peut que cela soit psychosomatique, signal qu’il est temps de prendre un peu de recul.

 

70% des Français rêvent de changer de vie
Sondage Opinion Way 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>