New Tangier vivacité des couleurs et force des symboles

by Mélanie WILMS 0

En plein préparatifs d’ouverture imminente de son showroom, la fondatrice, Kenza Bennani, revient avec nous sur les débuts de l’aventure de New Tangier et sur l’esprit qui anime cette jolie marque située à la confluence de l’Occident et de l’Orient.

 

 

«J’aime expliquer le pourquoi et le comment de ma démarche à mes clients et aussi pouvoir leur raconter mes créations, notamment le sens des symboles qu’elles arborent.»

 

Comment a démarré l’aventure de New Tangier?
C’est à Londres que mon envie de valoriser l’artisanat, surtout les métiers d’art, a commencé à germer en moi. En 2008, alors que je travaillais chez Jimmy Choo, je suis partie en immersion dans l’un de leurs ateliers de production à Florence. J’ai beaucoup appris auprès des artisans. Les Italiens demeurent en quelque sorte les papes de la chaussure. Grâce à cette formation, en plus d’acquérir de la technicité, j’ai pu appréhender le processus de développement du produit. Je me suis rendu compte que le luxe reposait véritablement sur l’artisanat et ses savoir-faire. Cela m’a beaucoup inspiré, de même que cela a totalement impacté ma manière de concevoir et de dessiner. De retour à Londres, j’ai commencé à travailler pour Louis Vuitton tout en développant, en parallèle, le concept de ma propre marque.

Qu’aviez-vous envie de partager à travers vos créations?
Face à la menace de disparition de certains savoir-faire d’exception au Maroc, j’ai réfléchi à un concept capable de réinterpréter les métiers d’art. Je voulais pouvoir assurer à leur dépositaire une juste rétribution afin de les encourager à poursuivre leur transmission. Opter pour le haut de gamme permettait selon moi d’atteindre ces objectifs. Je pense, en effet, que c’est à travers ce type d’initiative que l’on pourrait voir perdurer certains métiers de précision comme la broderie.

Qu’est ce qui caractérise votre marque?
Avec New Tangier, je ne tente pas de rassembler tout ce qui me plaît mais ce qui pourrait remettre au goût du jour le produit marocain. Pour moi, il était évident de concevoir une marque où la couleur est reine. Tout comme la lumière, la couleur fait partie de l’essence du Maroc. Etre designer marocain et se détacher de la couleur me semble presque impossible. Le graphisme a également une grande place dans mes créations. Le design n’est pas qu’une question d’esthétisme, le sens et la fonction sont également des paramètres essentiels. Je suis en cela fascinée par les broderies de Fès qui sont dotées d’une symbolique très forte. Autrefois très présentes dans le trousseau de mariage, palmiers et mejmars brodés offraient au nouveau foyer la promesse de prospérité et de chaleur. J’ai voulu utiliser ces broderies en version tissée à travers une ligne de sac (pochette, sac de voyage, sac de plage) afin qu’elles puissent résolument entrer dans le quotidien de la femme moderne. Les présenter avec un peu plus de fun en les décontextualisant était une manière d’en revaloriser l’usage et de permettre à chacune de se les réapproprier.

 

Stay Tuned…                        
Comme une évidence, New Tangier s’exposera tout prochainement dans son shoowroom à Tanger, ville qui l’a profondément inspirée et dans laquelle elle puise ses racines.  Edifié telle une plate-forme expérimentale, cet espace entend encourager les collaborations et jeter des ponts entre les univers et les matières. 

 

New Tangier
Facebook : New Tangier –  newtangier.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>