Le petit-déjeuner, c’est important!

by Mélanie WILMS 0

Tout le monde tend à s’accorder sur l’importance du petit-déjeuner, considéré le plus souvent comme le repas crucial pour bien démarrer la journée. Si on a bien conscience que sa composition et sa prise quotidienne impactent la forme et le rendement scolaire de nos chérubins, on ignore souvent qu’à l’âge adulte, ils peuvent avoir une incidence sur leur santé et leur poids de forme.  Pour remédier à cela, on tente de vous en dire davantage.

 

 

Un repas de poids!
Malgré quelques études récentes mettant en doute l’importance du petit-déjeuner, la plupart des spécialistes restent formels : un petit-déjeuner sain et équilibré permet d’éviter les coups de barre et le grignotage entre les repas. Il est d’ailleurs censé couvrir 25% de nos besoins énergétiques journaliers. Dès son plus jeune âge, il est essentiel d’habituer l’enfant à consacrer du temps à ce premier repas de la journée et ce, afin de lui éviter les sensations de faim au cours de la matinée, phénomène souvent dû à un petit-déjeuner trop léger ou absent.
Autre impact remarquable de ce qui devrait être un incontournable : l’influence d’un petit-déjeuner approprié et régulier sur la corpulence de l’enfant. En effet, plusieurs études ont démontré que les sujets prenant quotidiennement un petit-déjeuner ont un plus faible indice de masse corporelle. Participant à un bon équilibre alimentaire, le petit-déjeuner entraîne en outre ses adeptes à consommer moins de lipides et de calories mais plus de fibres, de vitamines et de minéraux sur une journée, ce qui leur permet de mieux répondre aux apports recommandés en nutriments. Plus encore, la prise régulière d’un petit-déjeuner est associée à une prévalence plus faible de surpoids et d’obésité, ce dont attestent les études épidémiologiques. A l’heure où de nombreux enfants souffrent d’obésité, voici donc un argument à ne pas prendre à la légère. Un petit-déjeuner est conseillé pour un bon équilibre alimentaire.

Un éveil constant  
Il est en outre particulièrement important pour l’enfant de bien se nourrir le matin car la prise d’un petit-déjeuner est associée à de meilleures performances cognitives et un meilleur état psychique. Plus simplement, il peut l’amener à améliorer ses performances intellectuelles, sa mémoire et sa concentration avant l’heure du repas de midi. Notons que l’OMS, dans le cadre de sa stratégie pour l’alimentation et la santé, confie aux parents le rôle de faire prendre à leurs enfants un petit-déjeuner tous les jours avant d’aller à l’école et d’opter pour des collations saines telles que les fruits et les céréales complètes tout en limitant les sucres ajoutés. Si, sur le papier, cela peut sembler facile et à la portée de tous de prendre quelques minutes pour préparer un petit-déjeuner équilibré et nutritif, au quotidien, entre le réveil, la toilette et la préparation des enfants, nombre de parent sont bien souvent dépassés. A table et, une nouvelle fois, par manque de temps, il n’est pas toujours évident de faire l’impasse sur les indétrônables pâtes à tartiner, viennoiseries et autres mets sucrés dont les enfants sont particulièrement friands. A l’adolescence, se pose souvent un autre souci, le refus catégorique de ne pas manger le matin. Que faire dès lors?

 

Trop top de p’tit déjeuner avec Aïcha

Pour palier au manque de temps : quelques astuces !
– Préparer les habits et le cartable la veille.
– Dresser la table du lendemain après le dîner.
– Reprogrammer le réveil en l’avançant de 15 minutes. Durant ce temps, l’enfant aura peut-être un peu plus faim.
– Eviter de charger les repas du soir afin qu’il ait de l’appétit le matin.
– En cas de refus, proposer de lui emmener des collations saines à l’école telles qu’un fruit ou une barre de céréales.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>