Choisir sa voie, un processus décisif!

by Mélanie WILMS 0

S’orienter dans le milieu scolaire et, plus tard, professionnellement n’est pas toujours chose aisée pour un jeune. Et si en usant d’outils performants, ce cheminement pouvait lui être facilité? On se tourne vers Fatima-Zahra Ammor, ingénieur de formation et coach certifiée en orientation scolaire. Depuis 2017, forte de son expérience de plus de 25 ans à des postes de hautes responsabilités, elle décide de mettre à profit sa connaissance du monde du travail afin d’aider les jeunes à choisir au mieux leurs orientations académiques et professionnelles.

 

 

«Le but de la démarche n’est pas de dire au jeune quelle décision il doit prendre mais bien de l’aider à se poser les bonnes questions et l’accompagner dans la découverte des outils et des donnés qui sont à sa disposition.»

 

 

Dans un monde où les métiers changent très vite et où les possibilités sont innombrables, l’orientation scolaire peut susciter chez les jeunes et leur entourage un profond désarroi. Le succès professionnel ne dépendant pas que des études, il est essentiel que le jeune puisse faire des choix suffisamment tôt afin de lui permettre d’optimiser d’autres volets comme la personnalité, la motivation ou la satisfaction. Afin de le soutenir dans son cheminement, le coach d’orientation veille à lui transmettre les outils nécessaires pour nourrir sa réflexion.

Un contexte à saisir
L’intervention du coach d’orientation débute par un premier entretien qui vise à comprendre le cadre dans lequel vit le jeune. L’environnement familial étant déterminant, le coach tente, lors de la discussion, de saisir quels sont les centres d’intérêts de la famille, le cursus des parents, leurs attentes, etc.  Notons qu’en plus de méconnaître leurs préférences et leurs atouts, les enfants essaient souvent de coller à une image et à un métier dictés par leur environnement familial ou social. Quant aux parents, de par leur formation passée et leur référentiel plus ou moins figé, ils expriment parfois des recommandations qui sont déconnectées de la réalité.

Matières à réflexion
Sur base de différents tests réalisés au préalable, un bilan d’orientation est réalisé au cours d’une deuxième séance. Visant à accompagner le jeune dans la définition de son projet de vie, le coach a véritablement pour rôle de l’écouter et de détecter ses préférences (parfois non exprimées) tout en l’amenant à se poser des questions auxquelles il devra lui-même trouver les réponses. Notons que son projet devra avoir du sens pour lui, répondre à ses besoins et correspondre à sa personnalité. Dans un troisième temps et ce, pour l’élève en passe de choisir son cursus d’études supérieurs, le coach l’accompagnera dans la définition de sa stratégie d’études et son plan d’action lui permettant de réaliser son projet de vie.

 

Des outils multidimensionnels      
– Le test IRMR
• Vise à apporter une information la plus objective possible concernant les intérêts, les attitudes et les motivations professionnelles du jeune.
• Cerne les grands secteurs d’activités correspondant au mieux à ces informations.
– Les figures du destin
• Identifie la place que le jeune souhaite occuper dans la société, place qui donnera du sens à son action et à sa vie.
• Chaque figure étant liée à un parcours d’études bien défini.
– Le test de personnalité : Modèle MBTI  
• Permet au jeune de comprendre son mode de fonctionnement face à diverses situations, par exemple, sa manière de travailler.  
–  Le test de valeurs
• Propose au jeune de classer 5 valeurs parmi une liste proposée.
• Détermine si les choix professionnels vers lesquels il se dirige sont vraiment en cohérence avec ses valeurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>