Cinéma

by La Rédaction 0

 


Belle suite
Nous finirons ensemble
En 2010, Guillaume Canet régalait plus de 5 millions de téléspectateurs avec son film «Les petits mouchoirs», huis-clos de 2h30 racontant les retrouvailles annuelles d’une bande de potes si différents qu’on pouvait même se demander ce qui les réunissait. A force de scènes alternant comédie et tragédie, on apprenait peu à peu à aimer ou détester ces personnages, ayant chacun leur caractère propre et leurs faiblesses.
Le réalisateur nous revient avec la suite de l’histoire : la bande décide de faire une surprise à François Cluzet (Max) en se retrouvant chez lui et cela, sans le prévenir. Durant les trois ans où ils ne sont pas vus, certains se sont affirmés, d’autres se sont efforcés de rester les mêmes, mais tous se sont promis de ne plus mettre de petits mouchoirs sur leurs bobards.
Parfois, les séparations ont du bon, et c’est ce qui a, semble-t-il, permis aux membres de la fameuse bande de grandir chacun de son côté. Si les éclats de rire sont moins fréquents, on remarque une plus grande place laissée à l’introspection et à l’accomplissement de soi. A l’image de certains personnages, comme Vincent et Véronique, bien plus épanouis que lors du premier opus. Si François Cluzet continue à exceller dans le rôle du vieux grincheux, on succombe volontiers au charme et au jeu de José Garcia, nouveau venu dans la bande en compagnie de Clémentine Baert. On retient aussi les magnifiques paysages du Cap-Ferret et la prestation des actrices, notamment celle de Valérie Bonneton, dont la transformation semble être un clin d’œil à notre époque. A ne pas manquer!
Plus encore que dans «Les petits mouchoirs», «Nous finirons ensemble» prouve que les véritables amitiés restent, malgré les disputes, les drames, les longues absences et… les enfants turbulents!

 
Comédie romantique
Gloria Bell
Gloria est une Américaine accomplie et jalousement indépendante. Décidée à mener sa vie comme elle l’entend, cette cinquantenaire ne s’interdit aucune sortie, aucune rencontre, aucune transgression. Friande d’amours sans lendemains, elle adore fréquenter les boîtes de nuit pour célibataires de Los Angeles, jusqu’au jour où elle rencontre Arnold, qui va totalement remettre en question son mode de vie. Elle découvre alors que l’épanouissement personnel peut aussi se faire à deux.

 
Energisant
Séduis-moi si tu peux
Peut-on séduire une femme promise à une grande carrière politique lorsque l’on est au chômage? C’est le défi que va tenter de relever Seth Rogen, alias Fred, en devenant l’un des rédacteurs de discours de Charlotte (CharlizeTheron). Fred tentera de la séduire par son franc parler et son humour à toute épreuve. A noter que Charlotte était dans une autre vie sa baby-sitter! Une comédie drôle et touchante.

 
Jeune public
Monsieur Link
Sir Lionel Frost, en quête de reconnaissance par le Cercle d’Aventurier, répond à un mystérieux correspondant qui recherche le légendaire Big Foot. Si on pouvait s’attendre à une énième histoire moralisante sur les relations gentil monstre/humain, on est surpris par cette œuvre qui dénonce les travers de notre société en déjouant les attentes du public, avec en prime des voix bien connues et l’art de la stop motion à son paroxysme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>