Autobronzant : le teint maîtrisé

by Wissal FARIS 0

Lorsque certaines arborent fièrement leur maillot sous un soleil de plomb sans craindre les coups de soleil, d’autres ne peuvent s’exposer qu’à grands renforts de crème solaire. Comment avoir le teint hâlé quand on n’a pas le temps de se prélasser en plein air ou que l’on a la peau sensible? La solution : l’autobronzant. Attention cependant à bien l’utiliser, pas question d’avoir un teint carotte ou un bronzage mal réparti! Infos et conseils à suivre.

 

 

 

L’autobronzant ne protège pas du tout des rayons UV, n’oubliez pas de vous protéger si vous voulez frimer au soleil!

 

 

A l’origine de ce cosmétique, une molécule colorante dont la couleur a été maîtrisée : la DHA (ou dihydroxyacétone pour les plus scientifiques d’entre nous) qui, en alliance avec des acides de fruits et du silicone hydratant, permet de donner un teint bronzé comme si vous étiez allés à la plage le week-end dernier sans être sortis de chez vous!

Le bon dosage, pour la bonne teinte
On distingue deux catégories d’autobronzants selon leur concentration en DHA, le colorant actif du produit : de 1% à 2,5% pour les peaux claires et 5% et plus pour les peaux plus foncées. Il est très important de bien choisir en fonction de son teint originel afin d’obtenir un effet naturel. Il faut aussi tenir compte de la saison. Vous ne tromperez personne à la machine à café si votre hâle s’assombrit subitement en hiver!

Les crèmes, mais pas seulement
Autrefois cantonnée aux crèmes nécessitant savoir-faire et précision, plusieurs solutions existent désormais. Pour les jambes, les lingettes auto-bronzantes sont à préconiser. Elles sont rapides à utiliser et évitent toute tache sur nos petites gambettes. Pour le visage, des micro-sprays permettent une grande précision, la peau du visage étant plus fine et fragile que celle du corps.

L’application, tout un art
Pour un résultat au top, certaines mesures s’imposent :
– D’abord, préparer sa peau en l’hydratant et en gommant les peaux mortes. La peau est lisse et souple, prête à recevoir efficacement l’autobronzant.
– Lors de l’application, la peau doit être bien sèche et propre. Prévoyez une douche 30 minutes avant l’application, cela a l’avantage d’enlever toute trace de crème ou autres produits qui freineraient l’adhérence de l’autobronzant.
– Commencez par appliquer une fine couche et attendez. Sachez que la couleur définitive n’apparaît qu’après une ou deux heures. Soyez donc certaine du résultat avant d’en rajouter. Démarrez par le corps, avant d’attaquer les zones plus sensibles comme le visage lorsque vous aurez acquis le coup de main. Attention à ne négliger aucune zone!
– Pour ne pas avoir les paumes des mains colorées, n’oubliez pas de bien vous laver les mains juste après la pose ou de mettre des gants très fins.

 

Des gélules pour se dorer la pilule!    
De plus en plus efficaces, les gélules solaires ont plusieurs avantages. Composées de carténoïdes, elles participent à préparer la peau à mieux supporter le soleil tout en boostant en même temps le bronzage. Elles sont aussi très simples d’utilisation puisqu’il suffit de les ingérer et d’attendre les effets, qui se manifestent environ 2 à 3 semaines après consommation. La peau acquiert une coloration uniforme et naturelle. Seul inconvénient, l’effet n’est pas immédiat et il est nécessaire de suivre scrupuleusement le traitement pour un résultat efficace.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>