Le judo, une véritable école de la vie

by La Rédaction 0

Si bien des garçons sont attirés par les arts martiaux, les filles commencent elles aussi à fréquenter les tatamis. Mais à partir de quel âge peut-on commencer et quels sont les enseignements que le judo peut transmettre à nos enfants? Jean-Michel Cano, 5ème Dan ceinture noire et créateur du club Active Dojo à Casablanca, répond à nos questions.

 

Texte  Michèle Desmottes · Photos DR

«Nous amenons le jeune judoka aux valeurs du judo : la politesse, le respect, l’amitié, le courage, la sincérité, la modestie, et le contrôle de soi qui sont des qualités morales aussi importantes dans la vie de tous les jours… Nous abordons le salut : au judo c’est une façon de dire bonjour aux autres, d’inviter un partenaire, de le remercier, de dire au revoir, nous apprenons le respect des règles et du partenaire»

A partir de quel âge peut-on faire du judo?
Aujourd’hui, nous prenons les enfants dès 3 ans pour des cours de «Baby Judo». Cette formation spécifique, que nous avons ramenée de France, est très proche des techniques de psychomotricité. Son but est d’aider l’enfant à découvrir son corps, à trouver son équilibre… par des jeux et des circuits adaptés. Ce cours de 45 minutes est donné le samedi matin et fait intervenir les parents. De 5 à 7 ans, on passe à deux cours par semaine d’initiation au judo. La psychomotricité est toujours au cœur du sujet mais elle va plus loin et se base sur des techniques de judo. A travers des jeux, les jeunes sont initiés aux règles du judo ainsi qu’à la discipline qui entoure ce sport. A 8 ans, on commence les choses sérieuses. L’enfant connaît mieux son corps. Il est donc prêt à apprendre les vraies bases.

Quel est la bonne fréquence des cours?
Deux cours par semaine suffisent au début. A partir de 13 ans, je considère que ce sont des adolescents et il est intéressant qu’ils aient trois cours par semaine. A 16 ans, ils passent dans la catégorie «adulte».

Les filles sont-elles nombreuses à faire du judo?
Le judo féminin prend vraiment de l’ampleur. Sur nos 600 adhérents, je dirais que nous avons au moins 20% de femmes et de jeunes filles.

Quelles sont les principales compétences développées par le judo?
Le premier enseignement qui vient à l’esprit est l’art de combattre, d’attaquer et de se défendre, ce qui fait grandir l’assurance et la confiance en soi. Ces cours aident donc beaucoup les enfants trop calmes ou qui se laissent frapper sans répondre. Le judo est aussi excellent pour les jeunes qui ont de l’énergie à revendre. Ils vont pouvoir se dépenser et apprendre à canaliser leur force. Mais l’enseignement le plus fondamental est le code moral qui est à la base même du judo. Comme tout art martial, il apprend le respect et la politesse. C’est pourquoi je dis que le judo est une école de la vie.

Le judo est-il contre-indiqué si l’enfant est asthmatique?
Bien au contraire, le judo, comme la natation, est un sport complet qui apprend à expirer et inspirer et donc à développer ses bronches. Les médecins encouragent les enfants asthmatiques à pratiquer le judo.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>